Catherine Gontier

Sculpture

Démarche artistique

Vu de loin, des dessins, des esquisses tracés dans l’espace ou suspendus dans le vide. Une impression de fragilité, de légèreté, matérialisée par un matériau : le fil de fer.

Elle coupe, elle tord, elle ligature, elle souligne, elle suggère, c’est bien.

Là un vocabulaire emprunté à la sculpture, mais aussi au dessin. 

« J’aime les choses épurées, la ligne, la légèreté. J’essaie de conserver ce fil conducteur ». Un travail de longue haleine, de l’ordre de la chorégraphie, à la recherche de l’équilibre qui doit rester imperceptible.

En parallèle des ses créations, elle travaille sur des commandes pour des particuliers ou de grandes enseignes. On l’appelle, elle propose, elle suggère.

Son univers oscille entre son quotidien et la poésie de certains sujets qu’elle revisite, comme les cabinets de curiosité, l’anatomie, la faune et la flore.

Biographie

Retour à la page précédente